Je souhaite être rappelé

Trop attendre, c'est ne plus se comprendre

Audioris, vos spécialistes de la correction auditive à Guérande & à Saint-Nazaire

Quelques chiffres

  • Plus 10% de français malentendants
  • 15% seulement des français concernés portent un appareillage auditif
  • Les acouphènes affectent 15% de la population
  • 1 sur 1000 enfant nait sourd
  • 38% des personnes qui consultent le font suite aux pressions de leurs proches
  • Plus de 130 médicaments ont été reconnus potentiellement ototoxiques

L’audition

L’oreille humaine perçoit les sons de 20 Hz à 20 000Hz et de 0dB à 120 dB (seuil de douleur). Entendre est un puissant moyen d’alerte et de communication.

spécialiste de l'audition à saint nazaire et guérande

Échelle de sensation sonore

L’oreille : quelques notions d’anatomie

L’oreille se compose de 3 parties

L’oreille externe (pavillon, conduit auditif externe) séparée par le tympan de l’oreille moyenne (caisse du tympan qui contient les osselets : marteau, enclume, étrier), et l'oreille interne qui contient : l’organe de l’équilibre (vestibule), le nerf auditif et l’organe de l’audition (la cochlée et ses cellules cilliées).

La surdité

Souvent mal comprise et mal acceptée, la déficience auditive bouleverse la vie de la personne atteinte. Plus la prise en charge est précoce, plus l’adaptation se fait en douceur.

La surdité est définie dans le petit Robert comme « un affaiblissement ou une abolition complète du sens de l’ouïe ». Cette simple définition cache pourtant une grande complexité.
Les causes de surdité sont très variables, tant sur le plan génétique que physiologique

La surdité est qualifiée en fonction de la partie de l’organe qui est affectée.

  • atteinte de l’oreille externe et/ou moyenne : la transmission du son jusqu’à l’oreille interne est altérée (oreille interne intacte) : c’est une surdité de transmission.

  • des lésions de l’oreille interne (oreille externe et oreille moyenne saines) : c’est une surdité de perception.

Presbyacousie : détérioration lente de la fonction auditive (oreille interne) résultant d’un processus de vieillissement, affectant l’homme ou la femme à partir d’environ 50 ans, entrainant une baisse progressive et insidieuse de l’audition.

Cette atteinte est due à une sommation de facteurs physiologiques et environnementaux.

Les signes sont :

  • une baisse de la perception des aigus et une altération de la perception de la hauteur des sons
  • une baisse de la compréhension dans les environnements bruyants : « j’entends mais je ne comprends pas », c’est le symptôme « cocktail party »
  • intolérance aux sons forts

Le dernier stade se traduit souvent par un véritable isolement social du sujet.

En effet, le sentiment de frustration de la personne incapable d’appréhender correctement son entourage sonore, la conduit à se retrancher dans son environnement et à éviter les situations de communications difficiles. Le sujet se repli donc sur lui-même et limite voire éradique ses activités sociales et culturelles. Certains sujets vont même jusqu’à tomber en dépression.

Conséquences d’une baisse d’audition et importance du rôle de l’entourage

Toute perte d’audition rend la vie sociale difficile d’autant plus qu’elle entraîne souvent une incompréhension et une lassitude de la part de l’entourage qui ne sait alors plus comment communiquer et s’irrite à force de devoir répéter les informations afin qu’elles soient perçues et intégrées par le malentendant.

Les situations de communication de la vie quotidienne deviennent donc de véritables obstacles pour le malentendant qui perçoit l’énervement qu’il provoque.
Il a alors tendance à augmenter le son de la télévision, et s’exclue naturellement de certaines conversations surtout en milieu bruyant (comme les repas de famille), lassé de faire répéter ses interlocuteurs. Il finit donc par s’isoler progressivement.

Les relations avec les proches peuvent alors prendre un caractère conflictuel plus accentué, combinant sentiments d’insécurité et d’incompréhension, accompagnés de reproches mutuels.

L’entourage a un rôle clé à jouer auprès du malentendant. Que ce soit dans l’acceptation de la surdité, dans la motivation à entamer une démarche d’appareillage, mais aussi dans la communication quotidienne avec le patient.

spécialiste de l'audition à saint nazaire et guérande

Les acouphènes

Un acouphène est un son, bourdonnement ou sifflement, entendu de manière continue ou intermittente dans l’oreille, ou dans la tête.
Ce phénomène touche 15% de la population.
95% des cas sont sans gravité.

Le retentissement de l’acouphène est très variable : de la simple gène à l’intrusion permanente selon les individus.
Selon son retentissement il affecte plus ou moins la qualité de vie (sommeil, concentration, anxiété.…) Apres avoir éliminé toute cause médicale, il peut être envisagé une prise en charge sous forme de thérapie d’habituation.

Selon la perte d’audition et l’importance de la gêne, la thérapie par le bruit consiste en un simple évitement du silence ou bien en l’écoute quotidienne volontaire de bruits blancs ou personnalisés associée ou non au port d’appareils auditifs.

Quoiqu’il en soit, pour apprendre à gérer ses acouphènes il est primordial de leur accorder le moins d’influence possible et de continuer de mener une vie normale.

Nos 3 centres Audioris | votre bien-être auditif

1
2
  • Audioprothésiste
  • AUDIORIS SAINT-NAZAIRE CENTRE
  • 26, av de la République
  • 44600 St Nazaire
  • 02 40 15 09 02
  • stnazaire@audioris.fr
3
  • Audioprothésiste
  • AUDIORIS SAINT-NAZAIRE OCÉANIS
  • C.Cial Géant Lynx Optique Audition
  • 44600 St Nazaire
  • 02 40 53 80 65
  • stnazaire@audioris.fr

Audioris, correction auditive | Audioprothésiste Saint-Nazaire, Audioprothésiste Guérande